Piégeage du ver gris occidental du haricot (VGOH)

Description

Le Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP) a mis en place, depuis quelques années, un réseau de dépistage afin de mieux connaître le ver gris occidental du haricot (VGOH) et de définir quelle est sa répartition au Québec. La FQPFLT participe à ce réseau depuis 2011, en installant 2 pièges et en faisant le relevé de ceux-ci chaque semaine pendant l’été. Ces pièges sont disposés en périphérie de champs de haricots, en Montérégie. Le VGOH s’attaque principalement aux productions de maïs et de haricots. Bien qu’il se nourrisse principalement du feuillage, il se loge également dans les épis et les gousses de haricots. Il peut occasionner des dommages et rendre les légumes affectés impropres à la transformation. On note sa présence depuis 2009 au Québec, et depuis, on en dénombre de plus en plus chaque année, notamment en Montérégie-Ouest où les infestations sont plus importantes.

Objectifs

  • Suivre l’évolution de la migration du VGOH
  • Documenter la présence et les dommages du VGOH
  • Identifier le seuil critique

Partenaire(s)

Résultats

Ce projet est un projet piloté par le Réseau d’avertissements phytosanitaires du MAPAQ. L’information sur l’état de la situation en fin de saison 2018 est disponible sur le site Internet du RAP, au lien suivant :
Avertissement No 18, 24 août 2018

De l’information complémentaire sur les captures, tout au long de la saison, pour les provinces du Québec et de l’Ontario, de même qu’au Michigan, est accessible en cliquant sur le lien ci-bas:

Captures 2018 VGOH pour le Québec, l’Ontario et le Michigan