Recherche et
développement

Effet d’une culture-piège (tournesol) sur les populations de punaises

Les punaises de la famille des Pentatomidae posent de plus en plus de problèmes dans la culture du pois au Québec. Bien qu’elles ne provoquent pas de pertes de rendement, elles contaminent toutefois les récoltes. Ainsi, la tolérance à l’usine liée à leur présence est très faible. Les trieurs optiques ne les détectent pas à cause de leur forme et de leur couleur, sem... Détails du projet

Atelier sur les pertes à la récolte: HARICOT

Cette méthode simplifiée explique les règles de base à suivre pour mesurer les pertes acceptables de haricots, lors de la récolte.

... Détails du projet

Atelier sur les pertes à la récolte: POIS

Cette méthode simplifiée indique les règles de base à suivre pour mesurer les pertes de pois lors de la récolte.

... Détails du projet

Essais de cultivars – pois, haricot et maïs sucré

Les parcelles d’essais de variétés pour une troisième année ont été réalisées au CÉROM, le Centre de recherche sur les grains de St-Mathieu-de-Beloeil. L’équipe du CÉROM a effectué le travail de suivi des parcelles, de recherche et d’analyse. Plusieurs producteurs ont participé aux visites de parcelles organisées pour chacune des cultures. Ils ont pu, lors de ces a... Détails du projet

Récolte mécanique dans le concombre de transformation

La culture du concombre de transformation connaît un regain considérable depuis 2011 au Québec. La récolte se fait manuellement avec une aide-récolteuse où les employés déposent les concombres sur une courroie. Cette technique de récolte est évidemment exigeante en termes de temps et de main-d’œuvre et représente près de 60 % des coûts de production. Afin de maintenir ... Détails du projet

Utilisation à grande échelle des trichogrammes

Au Québec, la pyrale du maïs, Ostrinia nubilalis, est le principal ravageur des cultures de maïs sucré frais et de transformation. Selon le type de maïs, de deux à cinq pulvérisations d’insecticides peuvent être nécessaires afin de maintenir les dommages sous des seuils acceptables. Depuis une vingtaine d’années, des producteurs ont recours à la lutte biologiqu... Détails du projet

Évaluation de l’efficacité de pesticides à risque réduit

Depuis quelques années, la punaise pentatomidae devient préoccupante, car elle peut occasionner des dommages et inconvénients dans plusieurs cultures, notamment dans le pois de transformation. Cette punaise prolifère dans le feuillage des plants et reste présente jusqu’à la récolte. Hormis les dommages assez peu importants causés à la culture, la punaise pentatomidae ca... Détails du projet

Développement d’un test pétale

Sclerotinia sclerotiorum est un champignon pathogène d’importance économique responsable de la pourriture blanche. Des pertes de rendements attribuées à cette maladie sont rapportées et ces pertes, en plus d’occasionner des baisses de revenus aux producteurs, entraînent des problèmes d’approvisionnement pour la transformation.

La période de floraison d... Détails du projet

Piégeage du ver gris occidental du haricot (VGOH)

Le Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP) a mis en place, depuis quelques années, un réseau de dépistage afin de mieux connaître le ver gris occidental du haricot (VGOH) et de définir quelle est sa répartition au Québec. La FQPFLT participe à ce réseau depuis 2011, en installant 2 pièges et en faisant le relevé de ceux-ci chaque semaine pendant l’été. Ces piè... Détails du projet

Améliorer la surveillance phytosanitaire québécoise

La dissémination aérienne est l’un des mécanismes de propagation utilisés par les champignons phytopathogènes pour atteindre les plantes sensibles dans le même champ ou dans un champ voisin. Cette dispersion de courte distance s’avère être un facteur déterminant influençant le développement de maladies à importance économique comme l’est Sclerotinia... Détails du projet