Utilisation raisonnée des traitements de semence dans le maïs sucré au Québec

Description

L’utilisation systématique des traitements de semences insecticides (TSI) néonicotinoïdes a généré une contamination globale de l’environnement et des impacts sur les écosystèmes, amenant des restrictions sur leur utilisation. Une justification et une prescription agronomiques doivent maintenant être produites par un agronome pour autoriser l’achat et l’utilisation des semences de maïs sucré enrobées de néonicotinoïdes. Bien que de nombreux travaux de recherche aient été effectués dans le maïs de grande culture, aucune information n’est disponible au Québec sur les principales espèces de ravageurs des semis dans le maïs sucré, ainsi que leur incidence sur les jeunes plantules et sur le rendement. Les intervenants sont donc peu outillés pour justifier ou non l’utilisation de traitements de semences insecticides (néonicotinoïdes ou autres).

Objectifs

L’objectif général de ce projet est de déterminer les conditions justifiant l’utilisation des semences traitées aux insecticides (néonicotinoïdes ou autres) dans le maïs sucré afin de permettre aux entreprises agricoles d’utiliser cette méthode de lutte seulement lorsque nécessaire.

Les sous-objectifs sont ceux-ci:

  • Valider la présence et l’importance des ravageurs des semis et leur incidence sur la levée, les populations de maïs sucré et le rendement.
  •  Identifier l’ensemble des causes possibles (insectes, maladies, stress climatique, machinerie, semoir, etc.) pour les manques à la levée en début de saison.
  • Identifier les conditions pour lesquelles il est justifié d’utiliser des TSI.
  • Déterminer un seuil d’intervention économique justifiant l’utilisation des TSI.
  • Former les intervenants du secteur aux méthodes d’identification, de dépistage et d’évaluation de la performance des semis.

Partenaire(s)

Avec le soutien financier de

Résultats

En dépistant avec l’aide de pièges-appâts de même qu’en évaluant le peuplement et en échantillonnant les sols afin de dénombrer et d’identifier les insectes présents, il est possible de dire qu’aucun site n’a présenté un seuil suffisamment élevé pour justifier un traitement insecticide. Le seuil justifiant l’utilisation de semences traitées, déterminé dans le maïs grain est de 30 pour 10 pièges appâts.

Résultats 2019

10 sites suivis dans le maïs sucré de transformation

  • Vers fil-de-fer trouvés: 99 % taupin trapu
  • Présence marquée de mouches des semis dans certains sites
  • Une analyse de performance des semis donnera plus de détails sur chaque site
    • L’absence de grain est la raison la plus fréquente indiquant que la précision des semis serait à travailler.

Une présentation faite par Mme Geneviève Labrie lors des journées horticoles de 2019 est disponible sur Agri-réseau pour avoir plus détails. Le projet se poursuit en 2020 et pour 2 années encore. Des rapports seront déposés sur le site lorsqu’ils seront disponibles.