Recherche et
développement

Lâchers de trichogrammes par drones

Au Québec, la pyrale du maïs, Ostrinia nubilalis, est le principal ravageur des cultures de maïs sucré frais et de transformation. Selon le type de maïs, de deux à cinq pulvérisations d’insecticides peuvent être nécessaires afin de maintenir les dommages sous des seuils acceptables. Depuis une vingtaine d’années, des producteurs ont recours à la lutte biologique pour pr... Détails du projet

Optimisation de la densité de semis dans la culture

La majorité des producteurs de concombres de transformation québécois sèment à des densités autour de 26 000 plants/acre pour les cultivars parthénocarpiques comme le Puccini. Or, la compagnie de semences Rijk Zwaan, qui commercialise le Puccini, recommande plutôt de viser entre 18 000 et 20 000 plants/acre pour des concombres récoltés manuellement. Certains producteurs... Détails du projet

Caractérisation de la diversité et de la phénologie des punaises pentatomidae dans la culture du pois au Québec

Les punaises de la famille des pentatomidae posent de plus en plus de problèmes dans la culture du pois au Québec. Bien que la présence de ces dernières sur les plants ne provoque pas de pertes de rendement, elles contaminent toutefois les récoltes. Ainsi, la tolérance à l’usine liée à leur présence est très faible. Les trieurs optiques installés sur les tables de tri ne... Détails du projet

Révision des grilles de fertilisation dans le concombre

Les grilles de fertilisation pour le concombre, publiées par le Centre de référence en agriculture (CRAAQ), sont en cours de révision. Des essais de comparaison de doses d’azote, de phosphore et de potassium, servant à déterminer les besoins de la culture, ont été réalisés en parcelle, chez les producteurs, depuis 2014. Ces essais se poursuivent jusqu’en 2017. Ce travail... Détails du projet