Recherche et
développement

Atelier sur les pertes à la récolte: HARICOT

Cette méthode simplifiée explique les règles de base à suivre pour mesurer les pertes acceptables de haricots, lors de la récolte.

... Lire l’article

Essais de cultivars – pois, haricot et maïs sucré

Les parcelles d’essais de variétés pour une troisième année ont été réalisées au CÉROM, le Centre de recherche sur les grains de St-Mathieu-de-Beloeil. L’équipe du CÉROM a effectué le travail de suivi des parcelles, de recherche et d’analyse. Plusieurs producteurs ont participé aux visites de parcelles organisées pour chacune des cultures. Ils ont pu, lors de ces a... Lire l’article

Développement d’un test pétale

Sclerotinia sclerotiorum est un champignon pathogène d’importance économique responsable de la pourriture blanche. Des pertes de rendements attribuées à cette maladie sont rapportées et ces pertes, en plus d’occasionner des baisses de revenus aux producteurs, entraînent des problèmes d’approvisionnement pour la transformation.

La période de floraison d... Lire l’article

Piégeage du ver gris occidental du haricot (VGOH)

Le Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP) a mis en place, depuis quelques années, un réseau de dépistage afin de mieux connaître le ver gris occidental du haricot (VGOH) et de définir quelle est sa répartition au Québec. La FQPFLT participe à ce réseau depuis 2011, en installant 2 pièges et en faisant le relevé de ceux-ci chaque semaine pendant l’été. Ces piè... Lire l’article

Améliorer la surveillance phytosanitaire québécoise

La dissémination aérienne est l’un des mécanismes de propagation utilisés par les champignons phytopathogènes pour atteindre les plantes sensibles dans le même champ ou dans un champ voisin. Cette dispersion de courte distance s’avère être un facteur déterminant influençant le développement de maladies à importance économique comme l’est Sclerotinia... Lire l’article

Évaluation de la résistance de Sclerotinia sclerotiorum

La résistance aux fongicides est un phénomène résultant de l’adaptation des champignons pathogènes aux fongicides à travers des changements de leur bagage génétique. La proportion d’individus résistants au sein des populations varie en fonction de la pression exercée par l’utilisation des fongicides. Au cours des deux dernières décennies, les phénomènes de ... Lire l’article

Évaluation de la biofumigation

Ce projet vise à développer une nouvelle méthode de lutte biologique pour réprimer divers agents pathogènes du sol. Ce moyen alternatif aux pesticides s’inscrit dans le cadre d’une stratégie de phytoprotection, axée sur une agriculture durable. À ce jour, la biofumigation a été très peu étudiée, et particulièrement en climat plus froid, comme au Québec. En plus d&rs... Lire l’article

Validation des grilles parcellaires à Sclerotinia sclerotiorum dans le haricot

La pourriture à sclérotes est causée par le champignon Sclerotinia sclerotiorum. En conditions fraîches et humides, les sclérotes fructifient près de la surface du sol et libèrent des spores. Ces spores vont affecter les parties aériennes de la plante. Des lésions se forment et un mycélium blanc apparaît généralement sur les parties affectées. La maladie peut se propager... Lire l’article

Évaluation technico-économique d’une gestion de l’irrigation dans le haricot extra-fin

Dans une perspective de développement durable, et sous la responsabilité de l’IRDA, le projet vise à développer une gestion raisonnée de l’irrigation et à en évaluer la rentabilité pour les producteurs de haricots extra-fins. Le projet vise aussi à déterminer les réserves utiles en eau en comparant trois régimes hydriques et les équipements d’irrigation nécessaires... Lire l’article