Recherche et
développement

Utilisation à grande échelle des trichogrammes

Au Québec, la pyrale du maïs, Ostrinia nubilalis, est le principal ravageur des cultures de maïs sucré frais et de transformation. Selon le type de maïs, de deux à cinq pulvérisations d’insecticides peuvent être nécessaires afin de maintenir les dommages sous des seuils acceptables. Depuis une vingtaine d’années, des producteurs ont recours à la lutte biologiqu... Lire l’article

Adaptation d’un indicateur du potentiel infectieux

Aphanomyces est un champignon de sol que l’on présume assez fréquent dans les sols du Québec. Les pertes qui lui sont directement attribuées sont difficiles à estimer, car d’autres champignons pathogènes comme Pythium, Rhizoctonia et Fusarium causent à peu près les mêmes symptômes et ces derniers sont aussi fréquents dans les sols du Québec. La pourri... Lire l’article

Amélioration de la régie de culture et développement d’une stratégie de récolte dans la production d’edamame

Au Québec, l’edamame, une fève verte riche en protéine, est de plus en plus présent sur les marchés et ces produits surgelés sont majoritairement importés d’Asie. À l’heure actuelle, la production d’edamame est peu répandue et est confrontée à des limites techniques diverses. Nous en savons peu sur la régie de culture de ce produit, c’est-à-dire, sur... Lire l’article

Évaluation de la résistance de Sclerotinia sclerotiorum

La résistance aux fongicides est un phénomène résultant de l’adaptation des champignons pathogènes aux fongicides à travers des changements de leur bagage génétique. La proportion d’individus résistants au sein des populations varie en fonction de la pression exercée par l’utilisation des fongicides. Au cours des deux dernières décennies, les phénomènes de ... Lire l’article

Validation de l’augmentation du rendement et de la qualité des concombres parthénocarpiques

Le concombre a des besoins en eau élevés et les quantités nécessaires pour satisfaire ces besoins sont peu documentées au Québec. Actuellement, il y a peu de producteurs qui irriguent et, ceux qui le font, utilisent des systèmes par aspersion. Dans un contexte de meilleure gestion de l’eau, l’irrigation par goutte-à-goutte est à privilégier, car elle permet une utilisati... Lire l’article

Adaptation de l’utilisation des trichogrammes

La pyrale du maïs représente le principal ennemi de la culture du maïs sucré de transformation. Le contrôle habituel de ce ravageur se fait par des applications aériennes de pesticides. Or, le secteur de la transformation alimentaire est de plus en plus conscient de la nécessité de développer des alternatives à l’utilisation des pesticides. Afin de relever ce défi et de m... Lire l’article

Évaluation de la biofumigation

Ce projet vise à développer une nouvelle méthode de lutte biologique pour réprimer divers agents pathogènes du sol. Ce moyen alternatif aux pesticides s’inscrit dans le cadre d’une stratégie de phytoprotection, axée sur une agriculture durable. À ce jour, la biofumigation a été très peu étudiée, et particulièrement en climat plus froid, comme au Québec. En plus d&rs... Lire l’article

Analyse du cycle de vie des légumes de transformation

L’analyse du cycle de vie englobe les risques contribuant aux changements climatiques de tout le cycle de production d’un produit, de la production des matières premières à la transformation du produit, en passant par la distribution et l’utilisation, jusqu’à sa fin de vie. Ce projet (Analyse du cycle de vie) comporte deux volets. Un premier volet environnemental inclut l... Lire l’article

Validation des grilles parcellaires à Sclerotinia sclerotiorum dans le haricot

La pourriture à sclérotes est causée par le champignon Sclerotinia sclerotiorum. En conditions fraîches et humides, les sclérotes fructifient près de la surface du sol et libèrent des spores. Ces spores vont affecter les parties aériennes de la plante. Des lésions se forment et un mycélium blanc apparaît généralement sur les parties affectées. La maladie peut se propager... Lire l’article

Développement d’ingrédients alimentaires

De 2010 à 2012, la FQPFLT a participé à des essais visant à mettre au point un procédé de déshydratation partielle pour le concombre. Les résultats prometteurs de ces essais ont poussé la Fédération à explorer plus précisément des débouchés pour le concombre surgelé.

... Lire l’article